QUAN LO ROSSINHOLS -  

Tout un Art de Chanter

03 MAI 2022 > TAP - POITIERS

06 MAI 2022 > MOULIN DU ROC - NIORT

Projet original de l’ensemble Ars Nova, « Quan lo Rossinhols » met en regard les premiers gestes de la poésie-musique écrite du Moyen Âge avec les plus belles pages de la musique de notre temps. 

Prenant pour point de départ l’art des troubadours ayant vécu et œuvré sur les territoires de l’actuelle région Nouvelle-Aquitaine, Quan lo Rossinhols est un voyage poétique révélateur de l’histoire et des racines d’un art total teinté de références savantes et populaires.

Poètes, chanteurs et musiciens se fondent ainsi en les personnes de Jaufré Rudel (Blaye), Gaucelm Faidit (Uzerche), Guillaume de Poitiers (Poitiers) et Savaric De Mauléon (Châtillon-sur-Sèvre). D’autres grandes figures de cet art subtil du Moyen Âge viendront également enrichir ce vitrail de mots et de son, à l’instar de Guilhem de Cabestany, sans oublier les commentateurs, confrères et consœurs contemporains de ces références que sont Yves Leclair, Jacqueline Risset et Philippe Jaccottet.

La gestalt sur laquelle s’érige Quan lo Rossinhols puise à la source d’une créativité qui n’établit ni frontières ni distinctions entre musique, mots et esprit. C’est donc en regard de cet état d’« Être entier » de l’artiste et de l’œuvre que s’est construit un programme musical riche d’images, de références et de symboles qui répondent aux formes d’un art total ancestral.

Ces mêmes références ont également fertilisé l’imaginaire et la créativité des musiciens et poètes contemporains avec notamment l’utilisation de symboles philosophiques et spirituels universels plaçant l’humain au cœur de la rencontre entre l’esprit, la nature et le corps.

Répondront donc au chant de la poétesse et du poète féodaux (et de leurs transcriptions contemporaines) les œuvres de Berio, Ravel, Stravinsky et Messiaen, sans oublier la création mondiale de l’œuvre « Quatre fragments de Jaufré Rudel », spécifiquement commandée pour l’occasion au compositeur catalan Joan Magrané Figuera.

« Quatre miniatures enchaînées sur quatre fragments de verses du troubadour Jaufré Rudel qui peu à peu s'éloignent, chantées et jouées chaque fois d'une façon plus floue, plus lentement : Andante, Meno mosso, Lento et Lentissimo. La harpe y fait toujours résonner l'harmonie à l'image d'un luth entre un dialogue constant d'imitations et d'ornementations des deux flûtes, deux oiseaux qui s'envolent au-delà ("doux me sont chants d'oiseaux lointains..."). Les trois cordes connectent les deux mondes (la voix et le trio de flûtes et harpe) parfois expressives, parfois incisives, comme une ombre toujours présente et qui bouge. »                                                                                               - Joan Magrané Figuera.

Comme une arche entre aube et crépuscule, entre le rossignol et l’alouette, ce programme unique en son genre mêle les formes narratives telles qu’elles s’entrelaçaient en leur essence : le chant répondant à la poésie et la poésie à l’image.

L'occasion, aussi, pour l'ensemble Ars Nova d'initier une première collaboration artistique avec la soprano Catherine Trottmann ainsi que l'ensemble Gilles Binchois, formation spécialisée dans le répertoire des musiques anciennes. C’est ainsi sous la houlette du chef d’orchestre Simon Proust que le projet « Quan lo Rossinhols » trouvera son écrin le mardi 3 mai au TAP-Théâtre Auditorium de Poitiers ainsi que vendredi 6 mai au Moulin du Roc - Scène Nationale de Niort, espaces mis en valeur par une scénographie et une création lumières spécifiquement pensées pour l’occasion.  

"Quand le ruisseau de la fontaine 

S'éclaircit, comme il le fait

Et paraît la fleur d’églantier

Et le rossignolet sur la branche 

Lance et reprend et adoucit

Son doux chant embellit,

Il faut bien que le mien reprenne...

 
Jaufré Rudel, L'amour lointain

programme 

 

1re partie 

  • Comtesse de Die - A chantar 
  • Maurice Ravel - Trois poèmes de Mallarmé
  • Igor Stravinsky - Trois Poésies de la lyrique japonaise 
  • Guiraut de Borneilh - Reis Glorios (arrangement : Dominique Vellard)

2e partie

  • Olivier Messiaen - L’abîme des oiseaux 
  • Jaufré Rudel - Quan lo rius de la fontana
  • Joan Magrane Figuera - Quatre fragments de Jaufré Rudel // création mondiale
  • Gaucelm Faidit - Lo Rossignolet salvatge (arrangement : Baptiste Romain)

3e partie

  • Luciano Berio - Folk Songs 
  • Jaufré Rudel - Lanquan li jorn 
  • Bernard de Ventadour - Quan vei la lauzeta mover
  • Olivier Messiaen - L’Alouette Lulu 
  • Bernard de Ventadour - La doussa votz 

Durée : environ 1h45

distribution 

Direction musicale : Simon Proust

Catherine Trottmann, chanteuse soprano

ensemble Gilles Binchois

  • Dominique Vellard, ténor et oud
  • Anne-Marie Lablaude, soprano
  • Cyprianos Sadek, baryton et récitant
  • Baptiste Romain, vièle et cornemuse.

ensemble Ars Nova

  • Pierre-Simon Chevry et Mayu Sato-Brémaud, flûtes 
  • Eric Lamberger et Michel Raison, clarinettes
  • Isabelle Cornélis et Elisa Humanes, percussions
  • Michel Maurer, piano
  • Aïda Aragoneses Aguado, harpe 
  • Catherine Jacquet et Laura Vaquer, violons
  • Alain Trésallet, alto
  • Isabelle Veyrier, violoncelle.

 

  • Benoît Sitzia : direction artistique et scénographie 
  • Jérôme Deschamps, créateur lumière et scénographie
  • Erwan Le Métayer, régisseur général 
  • Christophe Hauser, régisseur son. 

Prochaine représentation à venir : 

Pas de date disponible pour l'instant

partenaires