LE VERDICT DE MINUIT

AN ORPHEUS STORY

 

24 - 27 FÉVRIER 2025 > RÉSIDENCE AU TAP - THÉÂTRE AUDITORIUM DE POITIERS

14 MAI 2025 > CRÉATION AU TAP - THÉÂTRE AUDITORIUM DE POITIERS

 

Comment l’un des mythes antiques les plus emblématiques de la culture occidentale résonne-t-il avec le monde d’aujourd’hui ?

En partant de la figure d’Orphée, demi-dieu vêtu du don d’enchanter le monde, « Le verdict de minuit » – poème chorégraphique en 3 tableaux, inspiré de l’oeuvre éponyme du poète irlandais et prix Nobel de littérature Seamus Heaney (1939-2013) – questionne l’altérité, notre relation à l’autre, mais aussi les notions de dialogue, d’écoute et de confiance.

Orphée, le poète et musicien qui – par la force de sa lyre – fait chanter les rivières, apprivoise les forêts et charme les animaux sauvages, symbole de la quête d’harmonie et de la transcendance de l’humain par l’Art et la Beauté. Le héros, aussi, qui navigue entre les mondes et descend jusqu’aux Enfers pour sauver celle qu’il aime… et qui, en proie au doute, finit par la perdre à nouveau. L’inconsolable, enfin, qui trouve la mort sur la rive de l’Hèbre, démembré par les Bacchantes auxquelles il se refuse par amour pour Eurydice, mais dont la tête continue inlassablement de chanter…

Façonnant nos civilisations depuis la nuit des temps, les mythes et légendes disposent d’une portée symbolique extrêmement puissante sur l’imaginaire et l’inconscient collectif. Loin d’échapper à la règle, la figure d’Orphée et les idées qu’elle incarne – la communication sensible par l’Art dans un monde dans la tourmente, le voyage spirituel de l’Âme qui se tient au seuil de l’éternité et la puissance d’un amour qui se dresse face à la mort – se positionnent ici au cœur d’un récit mis en scène et en musique. 

Initié par la guitariste hongroise Katalin Koltai, artiste associée du Centre de Musique contemporaine d’Irlande, et porté avec le concours de l’ensemble Ars Nova, le projet « Le verdict de minuit » fait appel aux talents de trois compositeur·ice·s de nos jours (Gregory Vajda, Benoît Sitzia et Deidre McKay) qui porteront, à tour de rôle, leur regard sur l’une des facettes du mythe d’Orphée. Sous la direction musicale de Gregory Vajda, 7 interprètes d’Ars Nova donneront ainsi vie à cette création sonore et poétique, empreinte d’éléments folkloriques irlandais, hongrois et français.

En écho à la figure d’Orphée et à sa lyre, l’ensemble sera rejoint sur scène par la soliste Katalin Koltai et sa « Ligeti Guitar » – dotée d’un mécanisme astucieux permettant de s’affranchir des limites techniques de la guitare classique pour ouvrir de nouveaux espaces sonores – et la santouriste franco-iranienne Farnaz Modarresifar : deux artistes atypiques et deux instruments aux sonorités enchanteresses qui créent du lien entre les musiques classiques contemporaines et les pratiques instrumentales traditionnelles. 

Une mise en espace projetée du texte de Seamus Heaney ainsi qu’une scénographie originale viendront compléter l’architecture du spectacle et contribueront à ouvrir un imaginaire riche et fertile qui entrera en résonnance avec le monde qui nous entoure. 

Tout au long de la soirée, poésie et musique cohabiteront ainsi sur scène, invitant le public à suivre le voyage d’Orphée, entre le Ciel et la Terre, à la lumière d’aujourd’hui.

LE PROGRAMME 


Le verdict de minuit

Poème chorégraphique en 3 tableaux 

1 ) Orphée et Eurydice - composé par Benoît Sitzia

2 ) Le verdict de minuit - composé par Deirdre McKay

3 ) La mort d’Orphée - composé par Gregory Vajda


DURÉE 

1h15 sans entracte

 

TEXTE  

Inspiré de : Seamus Heaney (1939-2013),  « The midnight verdict »

 

CO-PRODUCTION :

ensemble Ars Nova, producteur délégué

  • Contemporary Music Centre – Ireland 
  • Belfast International Arts Festival
  • TAP-Théâtre Auditorium de Poitiers

 

DIRECTION ARTISTIQUE:

Benoît Sitzia, Gregory Vajda & Katalin Koltai 

 

DISTRIBUTION 

 

7 interprètes de l’ensemble Ars Nova :

Pierre-Simon Chévry, flûte

Eric Lamberger, clarinette  

Cédric Bonnet, cor

Isabelle Cornélis, percussions

Catherine Jacquet ou Marie Charvet, violon 

Benoît Morel, alto

Isabelle Veyrier, violoncelle 

 

+ Farnaz Modarresifar, santour

Katalin Koltai, Ligeti Guitar 

 

Gregory Vajda, direction musicale 

 

 


 

partenaires